Portrait de Dames: Martine Bolla


Actuellement présidente de la Ligue PACA, Martine est une merveilleuse ambassadrice et promotrice des échecs avec un regard spécialement attentif et dévoué vers la jeunesse. Ses amis et ceux qui travaillent avec elle disent d'elle est "toujours à l’écoute, patiente, tolérante, fédératrice, innovatrice, à la fois discrète et présente. Elle a su dès la première heure relever tous les défis, et organiser une nouvelle et grande Ligue.... Son seul intérêt, son seul but dans la vie échiquéenne actuelle, c’est de toujours porter la Ligue PACA vers l’excellence ! " Pour nous c'est un grand plaisir de pouvoir relayer ici les quelques questions que nous avons pu lui poser.


Quel a été l’élément déclencheur pour vous engager dans le monde des échecs ?

- Comme beaucoup de personnes je suis venue dans ce monde par l’intermédiaire de mon fils qui a, après avoir été initié par son père, souhaité continuer en intégrant un groupe dans le scolaire. Plusieurs jeunes ayant intégré ce groupe, il nous a été demandé de créer un club sur La Farlède (Le Fou Farlédois) qui est ensuite devenu après la fusion avec le club de Toulon Échecs qui avait les mêmes valeurs que les nôtres La Farlède Toulon Échecs.


Un parcours résolument engagé et plus particulièrement vers la jeunesse.

- C’est vrai sans doute à cause du fait que j’étais professeur mais je crois que nous ne devons oublier personne, ce sport étant le seul permettant à toutes les catégories d’âges de jouer ensemble.


ce sport étant le seul permettant à toutes les catégories d’âges de jouer ensemble.

Quelle est votre motivation pour les jeunes joueurs, et les objectifs que vous aimeriez atteindre ?

- Tout le monde connait les aptitudes que peuvent permettre de développer les échecs quel que soit le type d’enfants auxquels il s’adresse. L’idéal serait d’avoir la base la plus large possible permettant aux enfants de s’épanouir quel que soit leur niveau scolaire (des enfants en échec scolaire peuvent très bien réussir dans notre sport) et permettant aussi de déceler les joueurs qui ont un gros potentiel.

L’idéal serait d’avoir la base la plus large possible permettant aux enfants de s’épanouir quel que soit leur niveau scolaire


L’activité en club d’échecs est bien présente sur notre territoire national, mais il existe de nombreuses zones non couvertes (pas de club à proximité) pourtant de nombreux joueurs potentiels, et des parents qui aimeraient faire essayer cette pratique à leur enfant. Avez-vous des idées, des pistes pour combler ce manque ?

- La création d’un club nécessite des bénévoles et nous sommes à une époque où ceux-ci se font rare. Dans ce contexte je pense que les clubs existants pourraient dans un premier temps faire participer les personnes de communes plus retirées en leur proposant des initiations en ligne permettant ainsi de donner envie de créer un club local. La mutualisation des moyens doit permettre d’y arriver.

D’autre part, nous devons initier et convaincre les enseignants du primaire d’utiliser les échecs dans leurs classes, en rapport bien sûr avec le socle commun des connaissances. Cette activité donnerait envie aux jeunes d’approfondir le jeu et permettrait de créer des clubs s’il y avait suffisamment de jeunes motivés et avec l’aide des parents.

nous devons initier et convaincre les enseignants du primaire d’utiliser les échecs dans leurs classes

Donner envie aux très jeunes de venir jouer en club, que pourrions-nous améliorer pour générer cela ? Notre suggestion, une idée comme une autre serait d’inciter les parents à venir jouer en club avec leurs enfants, pour leur permettre d’avoir une activité partagée. Cela renforce les liens familiaux et apporterait une nouvelle dynamique dans la pratique. Qu’en pensez-vous ?

- Oui, il est évident que lorsque l’enfant n’est pas le seul à jouer au sein de la famille c’est un plus. Les adultes se rendent compte des difficultés rencontrées par leurs enfants lors des parties (réfléchir, gérer le temps, accepter le résultat). Il est préférable et souhaitable que nos enfants aient un lien direct, un face à face plutôt que d’être devant un ordinateur.


Les maires ont un rôle à jouer. Y a-t-il une recette pour les convaincre de donner plus de place aux échecs dans les activités périscolaires ?

- Les maires ont un rôle à jouer bien sûr puisque les écoles dépendent d’eux. Si on les démarche en leur présentant un programme d’activités incluant le temps scolaire, le périscolaire et des activités autour du jeu lors de manifestations dans leurs communes ils adhérent en général. Pour le périscolaire, les échecs présentent l’avantage de pouvoir se mettre en place en demandant peu d’investissement financier. Le jeu est très apprécié pour les « temps calmes « dans les CLSH.


les échecs présentent l’avantage de pouvoir se mettre en place en demandant peu d’investissement financier.

A votre avis existe-t-il une ou plusieurs activités sportives qui pourraient compléter ou collaborer avec le jeu d’échecs ?

- Oui tout le monde connait le condi-chess bien sûr, façon ludique de combiner les échecs et la course. Pour l’avoir expérimenté comme animatrice lors d’un stage pour l’USEP où étaient réunis les échecs et les disciplines enchaînées (natation, vélo, course) je peux témoigner de l’intérêt que cela a suscité de la part de ceux qui étaient venus pour une initiation échecs bien sûr mais surtout pour ceux qui étaient venus pour les disciplines enchainées au départ plutôt réfractaires aux échecs. Le but de ce stage consistait à offrir aux stagiaires matière à pouvoir mettre en place dès leur retour dans leurs territoires une rencontre sportive, associative et inclusive. La découverte sous forme ludique les a fait participer de façon très impliquée sur toute la durée du stage. Nous avons construit avec les deux groupes une rencontre sportive associative très agréable mêlant les deux activités.

Depuis le début de la crise sanitaire jouer en présentiel est pratiquement impossible. Que pensez-vous de l’essor du jeu en ligne ? Est-ce qu’il n’y a pas une opportunité de complément pour les clubs ?

- Bien entendu la crise, qui a empêché les clubs de fonctionner normalement de par la fermeture des salles et l’interdiction des réunions, a mis en avant le jeu en ligne. Beaucoup de parties sont jouées sur le net. Cependant il est clair que des problèmes de triche ont vu le jour (malheureusement) et qu’il nous faut rester très vigilants sur ce point. Le jeu en ligne permettrait sans nul doute pour les clubs de faire des compétitions avec des gens plus éloignés (rencontres avec des équipes des départements d’outre-mer, voire d’autres pays sans avoir le problème de la langue, …).


Pour les scolaires, les correspondances entre élèves de différentes classes en France ou à l’étranger peuvent être un moyen de s’ouvrir sur le monde par l’intermédiaire du jeu dont le langage est universel. Cela doit rester un complément pour le club car il faut garder le contact humain.


Un grand merci à Martine Bolla de nous avoir permis d’engager la discussion autour de notre passion commune : le jeu d’échecs. On ne soulignera jamais assez le rôle fondamental des bénévoles comme Martine, et les autres… dans le fonctionnement de notre société. Ils s’engagent avec passion sans limites et sont souvent la clé de voûte du lien social.


Son Parcours échecs

  • À partir de 1996 : simple maman de jeune joueur

  • À partir de 1999 : trésorière puis présidente du club « Le Fou Farlédois »

  • 2005 : Co-pilotage de la fusion entre Le Fou Farlédois et Toulon-Échecs. Présidente de La Farlède-Toulon Échecs depuis cette date.

  • De 2000 à 2017 : membre du CD du Comité départemental 83, responsable des scolaires

  • A partir de 2004 : membre du CD de la Ligue CAZ, responsable des scolaires

  • De 2009 à 2016 : présidente de la Ligue CAZ

  • 2016 : Co-pilotage de la fusion entre les Ligues PRO et CAZ. Présidente de la Ligue PACA depuis cette date

  • Depuis de très nombreuses années : membre de la commission scolaires FFE

  • Membre de la Commission Mixte Nationale paritaire UNSS

  • Membre de la Commission Mixte Nationale paritaire USEP

  • 2017 : Médaille de la Jeunesse et des Sports


Boutique

"Le plus grand jeu de l'esprit jamais inventé, et plus vous l'apprenez, plus vous y prenez du plaisir..." 

Gary Kasparov

Paiement sécurisé

SSL

Livraison  

Appelez-nous

+33 06 31 55 28 18

de 9h à 19h

Aide ou conseil?

info@chess-france.com

Inscription newsletter
CHESS-France, vente en ligne d'échiquiers magnétiques et enroulables
  • Gris Twitter Icon
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
  • Gris Icono Pinterest